Novellas

Je vous présente ma série de novellas : Les confidences de Fanny… Des aventures dépaysantes, délirantes, souvent surprenantes, parfois révoltantes dont les tomes pourront être lus indépendamment les uns des autres, dans n’importe quel ordre.

Quatre personnages principaux vont vous faire découvrir les délires de leurs vies respectives, inspirées des réalités de la vie quotidienne en Haiti.

La première aventure, « Les lignes du destin » a été publiée en août dernier. Et la deuxième est en cours d’écriture. Je rappelle que les confidences de Fanny pourront être lues indépendamment les unes des autres.

q6rJ0H28Après le passage de l’ouragan Matthew en Haiti, tout est dévasté. Une reporter, Tiffanny Tannis, se met en route vers la presqu’île du Sud, avec pour mission d’enquêter sur un orphelinat. L’endroit est coupé du monde par la catastrophe. Le convoi qui accompagnait la jeune femme diminue d’heure en heure. C’est dans cette atmosphère inquiétante que la reporter et quelques amis atteignent la ville de Jérémie et se mettent en quête de cet orphelinat perdu dans la brousse.

Fanny nous fait vivre une aventure humanitaire telle que nous ne l’imaginerions jamais. Elle nous expose les beautés mais aussi les misères de ce pays soumis, entre autres, à la fureur des éléments. C’est sans doute dans cet écrin que se nichent les plus belles amours et solidarités, tel est le message que l’on retiendra de cette magnifique relation qui se noue, de cette histoire d’amour dans un pays méconnu qui prête au rêve mais dont la réalité peut être si cruelle…

 

Quelques avis…

Ce formidable récit de Nina Jo vous bouleversera. Sans langue de bois, sans censure, l’auteure nous expose ce que, sans doute, aucun éditeur n’approuvera. En avertissement, elle nous prévient qu’elle a dû romancer les faits afin de limiter les risques qu’elle prend en nous emmenant dans cette magnifique histoire. Cependant elle réussit le tour de force de nous divertir et d’adopter parfois le ton léger qu’on lui connaît, ce qui donne un ensemble absolument dépaysant, un sublime et terrible voyage qui nous berce et nous baigne dans l’atmosphère magique de cette île abandonnée des dieux mais pas du cœur de ses habitants. A lire absolument.
Laurence Labbé

 

Une bien jolie découverte que ce court roman, celle d’une très jolie plume, fluide, teintée d’humour en dépit d’un sujet qui prête peu à rire. Celle aussi d’un pays dont on ne connaît quasiment rien et dont on ne parle jamais sauf quand il s’y passe une catastrophe, Haïti. L’histoire prend d’ailleurs place après le passage d’un ouragan ayant dévasté toute une région qui demeure coupée du monde et ne peut compter que sur l’apport d’une aide extérieure. Détournement de vivres, autorités corrompues, trafic en tous genres… à première vue, on pourrait plonger dans le sordide ; c’est sans compter la vision que Fanny, reporter locale, porte sur l’expédition humanitaire qu’elle accompagne et ses compagnons de route. Le récit est plein de fraîcheur, sans misérabilisme, sans complaisance non plus, presque fantastique parfois quand s’y mêlent les croyances locales. Touchant aussi par la présence des enfants, orphelins ayant tout perdu sauf l’espoir d’une vie meilleure.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire et je ne peux que vous en conseiller la lecture !

Flo Renard

 

Une histoire à multiples facettes, voilà comment se résumerait le mieux le récit que nous conte Nina Jo. Sur fond d’événements dramatiques réels, l’auteure nous livre une histoire troublante, touchante, où se mêlent l’humour, l’amour, la tristesse, l’amitié, la colère aussi, parfois. Le ton est tantôt, léger, humoristique, les petites phrases acerbes ou pleines de pétillant succèdent aux descriptions plus tragiques, sombres. Une vraie belle découverte, un vrai coup de cœur !
Alexis Arend

 

J’ai passé un moment génial grâce à Nina Jo et aux aventures de mon homonyme. Ayant vécu 4ans en Haïti, je certifie que l’auteure en fait 1 peinture très juste. Le style est fluide. On rit beaucoup des plaisanteries fines de l’auteure. On s’indigne aussi face aux tragédies qui inondent ce pays. Mais elles existent et il est important de les transmettre. Un grand bravo, un vrai merci. C’est avec beaucoup d’émotion, d’enthousiasme mais aussi de nostalgie que je referme cet ebook.

 

« Après Plus jamais seule, je m’étais promis de lire d’autres romans de Nina Jo, c’est chose faite et je ne le regrette pas. Avec une plume magnifique et maîtrisée, elle nous conte l’aventure de Fanny, partie enquêter dans une région dévastée par un cyclone. On y découvre la misère, la peur, mais aussi l’espoir, la solidarité, l’amour.

J’ai beaucoup aimé le côté déstructuré du récit, présent pour nous fournir les précisions nécessaires à la bonne compréhension de l’histoire au moment voulu. J’ai souri, versé ma petite larme au terme de l’épilogue et passé un vrai bon moment de lecture ! »
Marjorie Levasseur

Pour en savoir plus, cliquez ici:
kinde-unlimited-logo-1500s842637764969608600.png