Puisque je suis toi…

L'amour conjugue la vie à deux, il ne connait ni "je" ni "tu". Parce que "moi" est la personne des gens confus et "nous" celle des gens heureux. Nous nous sommes égarés au mileu de cette foule indifférente parce que tu t'acharnes à hurler "mon" alors que ton seul repère et mon unique boussole c'est … Lire la suite Puisque je suis toi…

Prisonnière de la nuit

Rien n'est plus insensé que de croire que la profondeur des ténèbres est limitée. Certaines vies commencent au crépuscule et finissent avant l'aube... Nos yeux s'habituent à la crasseuse noirceur, et nous y déambulons, à notre aise, parés d'une lègèreté qui se veut rassurante.  Le rai de lumière entrevu à la naissance reste un lointain souvenir caché dans un...

Quand un coeur se vide

Quand un ventre crie famine, la terre ouvre ses entrailles, Offre jusqu'à ses dernières gouttes de sang. Lorsqu'un corps soupire après un peu d'humanité, Il arrive qu'une amitié compatissante s'apitoie et consente À lui prêter, en échange d'un peu d'insouciance voluptueuse, De son souffle de vie pour chasser, le temps d'une parenthèse Le poison d'amertume qui se gèle dans … Lire la suite Quand un coeur se vide

Votre cadeau de la St-Valentin à télécharger

Je vous épargne la description détaillée du galbe de ses fesses, de ses cuisses dans son petit short. Je vous avoue seulement avoir souvent prié pour qu’un insecte bienveillant s’y glisse et le force à révéler les douceurs qu’il semblait y dissimuler. Mais je n’étais pas le genre de chrétienne à qui le Ciel répondait.

Partir pour mieux t’aimer…

M'immoler, c'est suspendre le présentPour l'offrir à notre rêve de bonheur à venir.Agoniser, c'est me résoudre à me réveillerDe ce mirage d'amour tout en paillettes.Mourir, c'est contempler tous les matinsL'écorchante réalité d'une existence vide de ton sourire...Ô Vie, bourreau de mes jours, tourment de mes nuits,Jusques à quand raviras-tu à ma pauvre âme le repos … Lire la suite Partir pour mieux t’aimer…

Adieu mon bel Amour !

Tu lui diras que je n’étais qu'un rêve, Tu la fixeras droit dans les yeux Et lui jureras que je n’étais rien. Personne! Un moment d’égarement, une folie passagère. Elle s'imposera de boire avidement tes mots. Tu la convaincras en lui offrant avec ardeur, Avec rage ce désir de moi qui t'obsède! Et ce jour-là, … Lire la suite Adieu mon bel Amour !

Quand le patriotisme s’étiole…

Votre identité a été marquée au fer rouge par vos origines dont vous êtes si fier. Vos aînés ont tenu à ce que vous développiez cet amour inconditionnel pour votre bout de terre acquis par la sueur et le sang !

Votre éducation, vos expériences, bonnes et mauvaises liées à ce lopin de paradis déchu ont fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui. Vous lui portez une reconnaissance et un attachement éternels.

Vous avez eu maintes occasions de couper les ponts avec ces montagnes chauves, ces plages sales, ces plaines sèches qui vous ont bercé, nourri, rendu fort…