Les mots que je n’ai jamais dits

Aujourd’hui dans la rubrique « Textes choisis » de notre rendez-vous hebdomadaire Rencontres & Découvertes, je vous présente ce texte découvert au hasard d’une de mes promenades sur les blogs de mes followers. Un texte de King Mario Imbert, un jeune compatriote. Il l’a écrit quand il était encore adolescent, au collège, en 2015. J’en apprécie la candeur et l’authenticité. Et la douleur qu’il exprime est celle de tant d’enfants dans le monde.

C’est un mec sympa qui fait maintenant des études de droit. Mais la poésie reste son moyen d’expression favori. Il écrit davantage en anglais mais j’ai choisi celui-ci en français pour vous. Vous nous direz ce que vous en pensez.

Je profite de l’occasion pour vous remercier de votre fidélité à cette rubrique sans grande prétention dont l’objectif est de vous faire découvrir des textes inédits de talents inconnus et de partager avec vous mes rencontres en tête à tête avec des auteurs qui font déjà parler d’eux. Je suis vraiment heureuse de partager ces moments avec vous.

Je vous souhaite une bonne lecture et appréciation !


Derrière mes lèvres se trouvent les mots

Que je n’ai jamais eu le courage d’exprimer.

Derrière mes lèvres sont tous les mots

Que je n’ai jamais dits, des mots inutilisés,

Incarcérés dans les cellules de mon esprit,

En attente de leur peine.

Des mots qui peuvent laisser

Leurs empreintes sur des cœurs.


Il y a une tempête à venir, un incendie nommé vérité.

Je ne pourrai plus regarder ce monde tout nu

Qui prétend être bien habillé.

Personne n’ose dire cette fameuse vérité,

Le Roi est nu.

Derrière mes lèvres se trouvent tous les mots

Que je n’ai jamais dits, condamnés à perpétuité

Pour avoir été des vérités.


Si dangereusement ils crient liberté.

Petits, ils survivent dans l’attente,

Certains autres meurent.

Je crains que les mots condamnés ne se réunissent

Comme une tombe de feu lorsque le lion dans ma cage thoracique

Ne sera plus assez docile pour garder son rugissement seul dans la solitude.

Derrière mes mots se cachent une triste réalité.

Mais entre chaque mot il y a l’espace-Temps.


Hommage aux enfants stigmatisés, abusés

Qui souffrent en silence et qui ont leur bonheur

En détention entre le temps et la distance.

Les parents ne peuvent s’en rendre compte

Car ils sont trop préoccupés à chercher

Le bonheur là où il n’existe pas.

Le père n’est plus là, il est parti pour l’orient,

C’est dur d’être un enfant d’immigrant.


Personne autour de toi ne te comprend.

Heureusement, les étoiles et le papier sont tes amis,

Tes seuls amis mais les meilleurs

Car à eux, tu peux livrer librement les mots que tu n’as jamais dits.

 

– King Mario

3 réflexions sur “Les mots que je n’ai jamais dits

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.